Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la F.F.G.

Nouveautés des Archives de Paris : L’instrument de recherches

22 Février 2016, 09:49am

Publié par F.F.Généalogie

 Nouveautés des Archives de Paris : L’instrument de recherches

Animé par Charles HERVIS, journaliste et rédacteur en chef de revue française de généalogie.

Présenté par Thibaud BOUARD et Gaël DONNEGET, service informatique des Archives de Paris.

Présentation du nouvel outil mis en ligne par les Archives de Paris sur un site dissocié de celui de la ville de Paris.

1/ Répertoire numérique : outil méthodique pour effectuer une recherche dans l’inventaire général de tous les fonds des différentes sources : fiscal, judiciaire, préfectoral, de la ville de Paris, des Beaux Arts, c’est-à-dire quelques milliers d’inventaires.

Deux modes d’accès au répertoire sont proposés :

Le 1er sous forme de recherches avec 2 possibilités :
1-Recherche simple avec un seul champ en texte libre
2-Recherche avancée avec sept champs dont certains en texte libre et d’autres avec une liste

déroulante qui permettra une recherche croisée.

Le 2ème sous forme de classement à la fois thématique et/ou réglementé :


1-Les sources généalogiques

a-L’état civil reconstitué du XVIà 1859
b-L’état civil parisien de 1860 à 1902
c-L’archevêché, registre de catholicité
d-Les recensements de population
e-Les listes électorales
f-Les registres de matricules militaires
g-Les répertoires d’admission des enfants assistés


2-Les permis de construire et les plans
3-Les archives judiciaires
4-Les archives fiscales
5-L’administration départementale
6-L’administration de la commune
7-Les archives privées et papiers de famille
8-Les bibliothèques et publications officielles


2/ Recherches topographiques : outil qui permet la recherche par le nom de la voie.

Dans un premier temps : mise en ligne des notices concernant les fonds ayant trait à l’urbanisme, environ 95 000 fiches.

Dans un second temps

1-les calepins des propriétés bâties, établis par les services fiscaux pour recenser les propriétés bâties de la ville de Paris avec le nom des propriétaires, le nombre d’occupant, d’ouvertures, etc…
Cet outil permet de pallier l’absence de cadastre napoléonien et ses matrices ainsi que les
recensements de population avant 1926 pour la ville de Paris.

2-le sommier foncier, liste de toutes les mutations des propriétaires pour chaque immeuble avec la date, le motif du changement, le nom du notaire qui a été établi l’acte et parfois le nom des
locataires.

Ces deux outils couvrent la période du XIXe et XXe siècle.

La recherche par le nom de la voie se fait par celui qui est mentionné sur le document, tel qu’il est écrit ce qui permettra de retrouver les noms des voies qui ont changés ou disparus.

Il est envisagé la réalisation d’un index de correspondance pour tous les noms de voies qui ont
changés ou disparus et le nom actuel de la voie.
Il y aura un lien vers la nomenclature officielle des rues de la ville de Paris disponible sur le site de la ville de Paris.


Pour toutes zones de recherches avec une liste déroulante, il sera proposé le nom de la voie :
-avec l’ancien arrondissement 1790-1859 et avec le nouvel arrondissement depuis1860
-avec l’ancien département 1790-1968 et avec le nouveau département depuis 1968


Il en sera de même après le changement de région.


3/ Le lancement officiel se fait en trois phases.


Phase 1 : l’accès est déjà déployé en salle de lecture, celui sur internet est prévu au Printemps 2016 lorsque le site sera référencé.
Les inventaires sont téléchargeables en pdf dans les 8 rubriques du cadre de classement et
représentent environ les 2/3 des instruments de recherches disponibles.


Phase 2 : déploiement prévu pour la fin 2016, ceux sont les inventaires de la série W et la série
Perottin (du nom d’un ancien archiviste), le temps des insérer dans les 8 rubriques du cadre de classement, c’est 1/3 des instruments de recherches disponibles.


Phase 3 : déploiement en cours d’estimation qui sera arbitré par les moyens et orientations en cours de réflexion par les AD75. Remplacer les notices « sommaire » par des inventaires détaillées puis offrir la possibilité de faire des recherches dans les inventaires détaillées par des mots clés ou index.


4/ Règle de consultation


Pas de possibilité de réservation en ligne. Cependant, les Archives de Paris sont répartis sur deux sites : 1/3 au 18 du boulevard serrurier, Paris 19è et 2/3 à Villemoisson-sur-Orge dans l’Essonne.
Chaque fiche de référencement contient l’information, si il est possible le consulter le document le jour même de la demande ou sous quelques jours (2 transferts par semaine), en cas de réservation à prévoir il faut contacter la salle de lecture pour les modalités.


Lors de l’élaboration du projet, du choix de l’outil de recherche et sa mise en place sur le nouveau site, la possibilité de réserver en ligne n’a pas été retenue pour deux raisons : l’indexation des séries d’archives de Paris est différente de celle des autres archives départementales, difficile de faire réserver un document sur une côte (ex : la série 3Q n’existe pas) et l’expérience a été tentée il y a une dizaine d’années pendant 2 ans où environ 40 % des documents réservés n’étaient jamais consultés (trop de documents réservés sur une journée donc pas consultés par manque de temps ou des documents jamais demandés en salle de lecture).

Notes de Patricia Pillorger

Commenter cet article