Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la F.F.G.

Jean-François Pellan parmi les personnalités invitées du chef de l’Etat le 11 novembre dernier

25 Novembre 2014, 15:47pm

Publié par F.F.Généalogie

3 questions au président de la Fédération française de Généalogie :

 1-Vous étiez le 11 novembre l’un des invités du chef de l’Etat, à Paris puis dans le Pas-de-Calais. Pouvez-vous nous résumer les temps forts de votre journée ?

 

Plusieurs temps forts.

H Lemoine Elysée 11NOV2014
Le premier concernait le lancement du site Internet du Grand Mémorial consacré aux Poilus. Hervé Lemoine, directeur du SIAF, a fait une démonstration des informations en ligne via ce portail. L’objectif est de redonner une identité à des millions de combattants, de retracer leur parcours. Près de neuf millions de registres matricules sont maintenant accessibles et un certain nombre ont été indexés ce qui permettra de retrouver facilement la trace de ces soldats. Par ailleurs, les journaux des marches et opérations vont bientôt être reliés à ce Grand Mémorial. Le parcours du militaire et les batailles auxquelles il a participé permettront de retracer une partie de sa vie ou de connaître les circonstances de sa disparition.
  

 

Petits artistes de la mémoire primés 11NOV2014 

Le deuxième temps fort concernait les Petits artistes de la    Mémoire, un concours organisé par l’Office national des Anciens Combattants à l’intention de scolaires du primaire. Ils  devaient travailler sur un militaire de leur commune. Le premier prix a été décerné à une école de Bordeaux et le j jeune récipiendaire a remis en cadeau au Président de la République un CD. Le président l’a fait écouter au public et ce  fut un moment très fort et émouvant d’entendre un chœur d’enfants interprétant une très belle chanson composée sur la  Grande Guerre.

 

 

 

 

Notre dame de Lorette cimetière 1Le troisième temps fort fut la cérémonie à l’Arc de Triomphe, cérémonie classique mais toujours aussi poignante et que tout le monde a pu suivre en direct à la télévision.

        

Enfin, le quatrième temps fort fut la cérémonie à Notre-Dame de Lorette, près d’Arras, qui est la plus grande nécropole militaire française, sur un terrain de
25 hectares. Le Président de la République a inauguré l’Anneau de la Mémoire qui donne à voir 579 606 noms et prénoms, gravés, de soldats, de toutes nationalités, alliés et ennemis, tombés sur les champs de bataille du Nord-Pas-de-Calais.

 

 

2-Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

 

Notre Dame de Lorette mémoriel

 

 Sans conteste la cérémonie dans le Pas-de-Calais avec la visite de cet Anneau de la Mémoire :  y voir ainsi mêlés, au-delà de la mort, les uns à côté des autres, des noms de soldats français,  allemands, anglais, canadiens, polonais… J’y ai bien sûr trouvé mon patronyme, celui de  soldats bretons et même celui d’un Canadien avec des prénoms anglophones, lointain  descendant sans doute d’un Breton émigré. Un mémorial qui, de fait, est d’une conception  unique au monde. Et qui va vite trouver sa place dans les circuits de la mémoire dédiés à la  Grande Guerre.

 

 

 

 

 

3-Sur le Grand mémorial (en ligne depuis le 11 novembre), quel est le point de vue du président de la FFG que vous êtes ?

 

Les généalogistes à la recherche de leur ancêtre soldat vont avoir un merveilleux outil de recherche. Il n’est pas encore terminé, mais il a vocation à rassembler avec un accès unique d’autres numérisations et indexations.

 

Lorsque tous les départements de France auront numérisé leurs registres matricules, on aura une vision très complète des itinéraires de l’ensemble des combattants de 14-18. Les renseignements donnés par ces registres sont une mine pour les généalogistes. On va pouvoir connaître la description physique des individus, leur niveau d’instruction, les filiations, les lieux où ils ont habité, les carrières militaires, les décorations… C’est une nouvelle dimension qui est redonnée à ces soldats disparus à jamais. Ce ne sont plus seulement des dates et des lieux sur un nom, mais bien une personne qui va pouvoir revivre quelque peu dans l’imaginaire de ses descendants.

 

Comme président de la Fédération des associations de généalogistes amateurs, je suis honoré d’avoir été convié à cette journée d’inaugurations dans le cadre du Centenaire. A travers la Fédération, ce sont évidemment nos cercles et les milliers de bénévoles ayant travaillé sur cette période qui sont salués. A cette occasion, vous aurez noté aussi l’intérêt de la Ministre de la Culture, Fleur Pellerin, pour notre passion commune. Le 11 novembre, en direct sur France 2, elle a souligné que son mari avait surfé l’été dernier sur divers sites pour reconstituer sa généalogie. Enfin, les internautes pourront vite constater que l’adresse du site Internet du Grand Mémorial contient le mot « généalogie » après culture.fr Puisque l’accès se fait par la partie « Généalogie » du site ministériel.
 

 

Propos recueillis par Christophe Drugy - Photos JF Pellan pour La FFG

 

En savoir plus sur :http://www.culture.fr/Genealogie/Grand-Memorial


Commenter cet article