Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la Fédération Française de Généalogie

L’anonymisation ? Attention danger !

28 Février 2013, 16:16pm

Publié par F.F.Généalogie

Que se cache-t-il derrière ce mot d’ailleurs difficile à prononcer ? C’est une nouvelle idée de la communauté européenne pour renforcer le droit à l’oubli ; elle consiste à supprimer ou anonymiser au bout d’un certain délai des données personnelles (nom, prénom, lieu, etc.) afin de protéger la vie privée et éviter ainsi leurs réutilisation dans un autre but que celui prévu initialement.

 

A titre d’exemple et en grossissant un peu le trait, un compte-rendu anonymisé se présenterait ainsi :

« M. X , président, a tenu un conseil en présence de Mmes X, X, X et messieurs X,X et X ; le secrétariat de la séance est tenu par Mademoiselle X » !

Un tel traitement rendrait dans le futur impossible les recherches généalogiques ou historiques, les archives n’ayant plus de données personnelles à conserver et à communiquer ; le croisement des sources serait également impossible, les mises en ligne des données anciennes interrompues.

 

Le généalogiste ne sera pas étonné que la CNIL soit très favorable à ce règlement au contraire du S.I.A.F. et des archivistes français ; il nous faut donc rester vigilant et prêt à nous mobiliser car si le projet était adopté, le vote est prévu pour le printemps, il serait applicable immédiatement sous forme de règlement européen qui contrairement à une directive européenne n’a pas besoin d’être transposé en droit français. La Fédération Française de Généalogie est, bien sûr, contre l’anonymisation des sources historiques et la combattra.


Michel SEMENTERY

Président de la FFG

 

voir aussi le communiqué de l’AAF (Association des Archivistes Français) :  Au nom du droit à l’oubli, quel patrimoine pour l’Europe de demain ?


http://www.archivistes.org/Au-nom-du-droit-a-l-oubli-quel

Commenter cet article

Michel Poulain 01/03/2013 13:41

Je suppose que cette future réglementation est à comprendre dans le contexte informatisé de la rémanence des identités ! ?
On imagine mal en effet un rond de cuir se jeter sur tout document papier original et s'acharner à cacher les patronymes d'un large trait de marqueur indélébile , ça n'a aucun sens

Et surtout ,comme d'habitude , il faudrait connaître le détail et les arguments qui mènent à un tel projet , ils ne sont peut-être pas tous à mettre au panier ...