Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la Fédération Française de Généalogie

Sauvegarder les sauvegardes !

21 Novembre 2009, 23:49pm

Publié par Jean-Yves Houard

Simples particuliers ou responsables d’associations, nous avons tous le souci de transmettre à nos descendants ou à nos successeurs les informations collectées : photographies, textes, films…

 

Ces documents sont facilement stockables et multipliables à l'identique grâce à la technique. Le problème est que nous ne connaissons pas la durée de vie des reproductions que nous réalisons.

Les disques durs d'ordinateurs peuvent se « crasher », les clés USB peuvent être facilement effacées par erreur ou par des rayonnements et pour finir le bon vieux papier se montre capable de laisser tomber l’information au fond des carton.

 

Les CD-ROM réinscriptibles ont semblé une solution plus fiable par le fait qu'ils séparaient le support de stockage (CD-ROM)  du lecteur d'information. Après 30 ans d’existence, on s’aperçoit que le support a du mal à vieillir.

De récentes études ont montré que certaines marques de supports magnétiques (disques durs et bandes) et de disques optiques (CD-R et DVD-R) étaient inutilisables après une période de stockage d'environ un an, alors que des supports d'autres marques, n'avaient montré aucune dégradation notable après 15 ans d'archivage.

 

Il est difficile de rassembler des informations sur le sujet car les industriels ne semblent pas vouloir investir dans la recherche sur des produits à un euro, ni communiquer leur mode de fabrication.

 

Le seul produit existant actuellement qui semble capable de résister dans le temps est un disque en verre trempé « CENTURY DISC®» variante de format CD-ROM utilisant un substrat verre, plus résistant que le polycarbonate des CD classiques, destiné à l'archivage à long terme mais qui coûte actuellement de 100 à 200 € l'unité.

http://www.mosarca.com/CDINFO/CENTURY.htm

 


Le couvent des Cordeliers à Paris

Le mardi 17 novembre 2009, le GIS-DON (Groupement d'Intérêt Scientifique sur la conservation des informations enregistrées sur les Disques Optiques Numériques) organisa au couvent des Cordeliers à Paris une réflexion sur le thème « Longévité des disques enregistrables (CD, DVD…) : Mythe ou réalité ? »

Les exposés de cette journée seront disponibles sur le site du LNE.

http://www.lne.fr/fr/r_et_d/gis-don/conservation-donnees-numeriques-gis-don.asp

 

La journée s’est conclue par un exposé de Foued Berahou de l’INA qui pour conserver les enregistrements des émissions de radio et de télévision utilise des CD-Rom depuis 30 ans. Les CD sont utilisés par les chercheurs à la BNF. Leur technique : double copie sur 2 CD de marque différente, utiliser une vitesse moyenne et ne pas remplir les CD, ne pas oublier de tester les CD au bout de quelque temps.

 

En suivant ce lien, vous trouverez quelques recommandations qui vous permettront de préserver au mieux vos travaux personnels.

 

Sur le même sujet celui de la conservation des documents, la direction des Archives de France vient de faire paraître à la Documentation française, dans sa collection « Manuels et guides pratiques », un manuel intitulé

L’archivage numérique à long terme : les débuts de la maturité ?, par Françoise Banat-Berger [Direction des archives de France], Laurent Duplouy [Bibliothèque nationale de France] et Claude Huc [CNES].

Comment pérenniser l'information numérique avec des technologies en constante évolution ?

L'objectif de cet ouvrage est de dresser un état de l'art en 2009 des concepts, méthodes et stratégies à mettre en oeuvre pour pérenniser des informations sous forme numérique. En effet, la durée de vie des technologies utilisées actuellement varie de cinq à dix ans. Or, la conservation à long terme de l'information numérique est vitale dans tous les secteurs où elle est utilisée. Voici regroupés en un seul volume, les connaissances de base et les retours d'expériences sur l'archivage numérique pérenne, abordé sous différents aspects : techniques, juridiques, organisationnels, stratégiques et patrimoniaux. Ce manuel intéressera un large public : décideurs d'entreprises, chefs de projet d'archivage électronique, institutions chargées de la mémoire, directions informatiques, consultants en gestion de l'information et de l'archivage, éditeurs d'outils logiciels, développeurs proposant des solutions techniques, archivistes, documentalistes, bibliothécaires, enseignants et étudiants en sciences de l'information...



Commenter cet article